jeudi 8 novembre 2012

Mémoire des Poilus de la Vienne


La généalogie n'est pas ma seule passion, je suis également un admirateur indéfectible des combattants de la Grande Guerre, celle de 1914 - 1918. A ce titre, il me semble que le devoir de mémoire qui entoure cette "Der des Ders" est d'une nécessité absolue.

Cette guerre mondiale et la généalogie ne sont pas en soit antinomiques. Un lien fort, naturel, les unit.
Aucune famille de France ou de Navarre, pas une seule, n'a été épargnée par cette folie meurtrière, sans distinction de classe, d'origine, de richesse ou de pauvreté. Des millions de parentèles ont été endeuillées, meurtries, tranformées par cette tuerie sans précédent dans l'Histoire.


Nos aïeux, des "gamins" pour certains, y sont partis, la victoire au coeur, la fleur au fusil, avant de déchanter et de vivre un véritable enfer.
Ce qui  me fascine dans ces cinq années de boucherie, c'est ce mélange d'humanité et de bestialité : 
Le courage et la peur, l'espoir et le désespoir, le sacrifice et la folie des hommes.
Mais aussi le rôle primordial des femmes qui changea leur rapport à cette société bien misogyne, le décalage entre la société qui continuait de fonctionner et la vie dans les tranchées, la modernité technologique au service de l'horreur, ainsi que l'arrivée de personnages dont le destin est marqué par l'issue de cette guerre et qui  marquera à jamais le destin du monde entier et de la France, notamment avec des De Gaulle, Churchill,  Hitler, et Pétain...

Le but de ce projet d'ampleur, qui se présente sous forme d'un nouveau blog,  est justement de se remémorer le souvenir de nos ancêtres de la Vienne, morts au front pour défendre la Patrie, à l'occasion du prochain centenaire de cette guerre.


Concrètement, cent ans, jour pour jour après la mort de nos concitoyens du département, je publierai un (ou plusieurs) billet(s)  avec l'acte de décès militaire des soldats concernés.
Cet ambitieux projet durera au moins jusqu'en 2019.

Je m'arrêterai sur certains combattants, certaines familles, qui ont particulièrement marqué le conflit, tout ceci afin d'honorer leurs mémoires. Le but étant de raconter le parcours de ces braves et de leurs régiments, avec pour filigrane les événements historiques de l'époque. 

Je ferai  une sorte de synthèse de ce qui est déjà trouvable en ligne, sur le site des Archives Départementales de la Vienne, mais aussi sur les sites gouvernementaux de Mémoire des Hommes, ainsi que sur l'incontournable base Léonore.


Tout sera en accès libre et gratuit, afin de rester dans le cadre légale de cette mise à disposition des données. 


Pourquoi en parler maintenant ?

Tout d'abord, j'ai commencé depuis plus d'un an un travail de recensement des poilus de la Vienne, morts au front. Je voudrais donc profiter du laps de temps avant le début du centenaire de la Grande Guerre pour récolter plus d'informations, et pourquoi pas des éléments (lettres, carnets de prisonniers, photographies anciennes, matériels divers...) provenant directement des familles.

C'est un projet, longuement cogité, qui me tient particulièrement à coeur, et pour lequel je consacre du temps, et qui à ma connaissance, reste inédit à ce jour.

Aussi je vous invite à prendre part à ce projet, à entrer en contact avec moi par mail, pour de plus amples renseignements ou pour partager avec moi vos histoires familiales (et tous types de ressources) sur le sujet.

Maréchal Foch

Et comme le disait si bien le Maréchal Foch :

« Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. »

Le blog : http://poilusdelavienne.blogspot.fr/
Le mail : poitougenealogie@gmail.com

Frédéric Coussay

5 commentaires:

  1. Bravo pour ce beau projet. Je suis de tout coeur avec vous.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour les encouragements, en espérant pouvoir mener ce projet à terme :)

    RépondreSupprimer
  3. Beau projet. Je compte moi aussi rendre hommage aux soldats morts pour la France de mon village dans les prochains jours. A bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour ce travail de mémoire partagé

    RépondreSupprimer
  5. Merci à tous pour vos messages :)

    RépondreSupprimer