lundi 28 juillet 2014

28 juillet 1914 : de simples mesures de précaution


Le 28 juillet, Monsieur le Préfet de la Vienne reçoit un télégramme lui indiquant que si tous les permissionnaires des divers régiments étaient rappelés, ce n'était qu'une "simple mesure de précaution", et en aucun cas un commencement de mobilisation....


Tout comme il est demandé de surveiller tous les dépôts d'explosifs.


Et de connaitre l'état des stocks de blé et de farine....


De simples mesures de précaution alors que l'Autriche-Hongrie vient de déclarer la guerre à la Serbie....

dimanche 27 juillet 2014

27 juillet 1914 : la censure se met en place

Fin juillet 1914, les tensions européennes sont au plus haut point.
Les préfectures françaises ne cessent de recevoir des télégrammes confidentiels directement des Ministères afin de prendre des mesures nécessaires à la diffusion des informations aux citoyens, mais également pour donner des consignes claires et précises alors que la mobilisation générale devient de plus en plus inévitable...

C'est ainsi que le 27 juillet 1914, le Préfet de la Vienne fait une réponse au Ministère de l'Intérieur concernant les directeurs des journaux afin de leurs "demander de garder un silence complet sur les mesures qui sont ou pourraient être prises".


La presse est véritablement le canal d'information le plus important en France à l'époque. Il est donc primordial pour le gouvernement de le contrôler. La censure se met peu à peu en place, il faut maîtriser les informations, et surtout ne jamais donner de nouvelles qui pourraient briser l'élan patriotique qui doit amener la France jusqu'à la victoire tant attendue !


Ces télégrammes sont conservés aux Archives Départementales de la Vienne (Série R si ma mémoire est bonne), ils seront publiés sur ce blog tout au long de la semaine afin de bien ressentir l'ambiance de l'époque et comment le gouvernement préparait la Guerre.

samedi 28 juin 2014

28 juin 1914, l'étincelle qui met le feu aux poudres

Le 28 juin 1914, alors qu'il fait une visite protocolaire à Sarajevo, l'Archiduc Franz Ferdinand von Osterreich-Esten, héritier de l'Empire Austro-Hongrois et son épouse morganatique, Sophie Marie Joséphine Albine Chotek de Chotkowa et Wognin, duchesse de Hohenberg, sont assassinés par un jeune nationaliste, Gavrilo Princip. Pouvait-il imaginer que son acte allait mener le monde dans le plus grand conflit de son Histoire et donner la mort à près de 10 millions de personnes ?


Source : Gallica

Tout commence le 5 octobre 1908, lorsque l'Autriche-Hongrie annexe sans concession la Bosnie-Herzégovine. Annexion qui d'ailleurs ne semble pas vraiment profitable à l'Empire.
En effet, la Bosnie-Herzégovine, est un état pauvre, plutôt tourné vers la Russie.
L'annexion pourrait provoquer des conflits graves, autant provenant de l'extérieur du pays que de l'intérieur.
La situation européenne est donc déjà très délicate en 1908, et il faudra attendre le 29 mars 1909 pour que l'Allemagne apporte clairement et officiellement son soutien à l'Autriche-Hongrie pour calmer tout le monde. Rappelons qu'à l'époque, l'Allemagne est la plus grande puissance économique du monde, disposant d'une armée redoutable.


L'Europe centrale en 1915. Source : Gallica

Cette annexion est déjà un premier pas vers la Guerre de 1914. Elle engendre des groupes nationalistes et la grogne monte en Bosnie-Herzégovine contre l'Empire Austro-Hongrois.
Sans compter qu'en 1912 et 1913, les guerres balkaniques font rage entre la "Ligue Balkanique" (Serbie, Bulgarie, Monténégro, Grèce) soutenue par la Russie et l'Empire Ottoman.
A l'issue de ces guerres, la Serbie devient alors une grande puissance des Balkans, ce qui n'est pas pour plaire à l'Autriche-Hongrie...


C'est dans ce climat explosif que l'Archiduc décide de venir en visite protocolaire à Sarajevo, la capitale de Bosnie-Herzégovine. C'est l'anniversaire des 14 ans de mariage du couple princier, et l'Archiduc souhaite profiter de cette occasion pour que son épouse puisse enfin s'afficher en qualité de future impératrice, honneur qu'il lui est refusé au sein de la cour impériale. D'ailleurs, la comtesse n'étant pas membre de la famille impériale, elle ne pouvait pas bénéficier de la protection de l'armée à Sarajevo, et les 40.000 militaires furent donc retirés de la ville avant l'arrivée du couple....
Mais les habitants ne voient pas cette visite d'un très bon œil :  le 28 juin (au calendrier grégorien) est un jour sacré (le Vidovdan) pour tous les serbes car il marque le jour de la défaite de l'armée serbe et son Prince Lazare par l'armée ottomane !
Forcément, pour la majorité du peuple, il s'agit d'une honteuse provocation.



Une fois à Sarajevo, rien ne se passe comme prévu pour le couple, et la situation devient réellement ubuesque.
Le couple échappe à un premier attentat sur le chemin de l'hôtel de ville.
Journal l'Aurore - 29 juin 1914
Une fois arrivé sur place, l'Archiduc décide de se rendre auprès des blessés de cet odieux attentat. Le convoi repart de plus belle, se perd, fait demi-tour, change d'itinéraire sans aucune cohérence, et la voiture du couple princier doit alors faire demi-tour et se retrouve alors face au nationaliste Gavrilo Princip qui n'a qu'à lever son revolver et tirer sans être inquiété par aucune escorte princière !

Les derniers mots du Prince iront à son épouse : "Sophie, Sophie, ne meurs pas, reste en vie pour nos enfants".

                                                    Gavrilo Princip :

Gavrilo Princip en 1918

Jeune révolutionnaire nationaliste serbe, il est la main qui tenait le revolver qui assassina le couple princier, mais certainement pas le commanditaire de ce meurtre.

Il était membre du groupuscule "Jeune Bosnie" et de "la Main Noire", une organisation nationaliste serbe dont le but était de créer un Etat serbe uni et indépendant.

Il n'est pas impossible que ce meurtre soit commandité par des organisations bien plus supérieures, notamment parce que le mariage de l'héritier ne plaisait pas à tout le monde...

N'ayant pas encore 20 ans lors de son arrestation (il est né en juillet 1894), il ne pouvait pas être condamné à mort par l'Empire austro-hongrois.

Il croupira dans une cellule sans toît dans une forteresse tchèque, et finira par décéder de la tuberculose le 28 avril 1918....




Un film du cortège funéraire du couple princier, entre l'hôtel de ville et la gare de Sarajevo, le 29 juin 1914 :


A noter : l'Empereur François-Joseph 1er, oncle de l'Archiduc, n'a pas participé à la cérémonie d'enterrement...

Suite à l'attentat, l'Autriche-Hongrie accuse immédiatement la Serbie d'être à l'origine de ce meurtre.
Fin Juillet 1914, la Serbie (alliée avec la Russie) refuse la participation de la police autrichienne pour enquêter sur cet attentat. Quelques jours après, l'Autriche-Hongrie, alliée avec la puissante Allemagne, déclare une guerre dite "préventive" à la Serbie. Le jeu des alliances fait le reste, et le monde bascule dans l'horreur.....

jeudi 29 mai 2014

Troisièmes statistiques

Le cap des 9.000 soldats natifs de la Vienne déclarés Mort pour la France vient d'être franchit.
Je me suis un peu "embourbé" dans le recensement avec les noms de familles qui commencent par les lettre "L" et "M" et j'ai perdu un peu de temps du coup. Je suis actuellement à la moitié des noms de familles qui débutent par la lettre "P", et j'entame donc la dernière étape finale !

En parallèle de ces recensements, j'ai commencé à compléter les billets de blog des soldats avec les éléments que j'ai pu trouvé. (article de presse, registre matricule, etc, etc...).
Pour mémoire (car la question me revient souvent), l'article sera publié 100 ans jour pour jour après la date de décès du soldat.

Deuxième travail en cours, le recensement des soldats dont la mort n'a pas été imputé au service, les fameux Non Morts pour la France, qui à mon sens, méritent eux aussi les honneurs.
Merci à Madame Coussay qui a repris ce travail de recensement sur les NMPLF d'ailleurs :)
A l'heure actuelle, un peu moins de 300 soldats originaires de la Vienne "Non Morts Pour la France" ont été recensés, il faut que je vérifie que le statut de "Mort Pour la France" ne leurs a pas été attribué ultérieurement (et accessoirement, que je prépare et planifie leur billet de blog). Bref, il reste du boulot !

Voila les statistiques pour les 9.000 soldats recensés et natifs de la Vienne :







Et enfin, le recensement par commune de la Vienne :

Adriers 71 Mairé 16
Amberre 22 Maisonneuve 8
Anché 17 Marçay 45
Angles-sur-l'Anglin 20 Marigny-Brizay 31
Angliers 14 Marigny-Chémereau 19
Antigny 39 Marnay 34
Antran 10 Martaizé 21
Arçay 12 Massognes 11
Archigny 48 Maulay 16
Aslonnes 25 Mauprévoir 63
Asnières-sur-Blour 25 Mazerolles 18
Asnois 12 Mazeuil 15
Aulnay 4 Messais 8
Availles-en-Châtellerault 18 Messemé 7
Availles-Limouzine 72 Migné 56
Avanton 16 Mignaloux-Beauvoir 17
Ayron 30 Millac 35
Béruges 34 Mirebeau 62
Béthines 34 Moncontour 10
Basses 5 Mondion 7
Beaumont 28 Montamisé 31
Bellefonds 11 Montgauguier 7
Benassay 44 Monthoiron 31
Berrie 16 Montmorillon 112
Berthegon 12 Montreuil-Bonnin 27
Beuxes 8 Monts-Sur-Guesnes 11
Biard 10 Morthemer 6
Bignoux 5 Morton 9
Blanzay 46 Moulismes 41
Blaslay 14 Moussac 45
Bonnes 43 Mouterre-Silly 18
Bonneuil-Matours 26 Mouterre-sur-Blourde 25
Bouresse 47 Nérignac 9
Bourg-Archambault 26 Naintré 57
Bournand 20 Nalliers 15
Brigueil-le-Chantre 55 Neuville-du-Poitou 64
Brion 5 Nieuil l'Espoir 16
Brux 42 Notre-Dame-d'Or 5
Buxerolles 17 Nouaillé Maupertuis 24
Buxeuil 22 Nueil-sous-Faye 23
Ceaux-en-Couhé 30 Orches 30
Ceaux-en-Loudun 26 Ouzilly 33
Celle l'Evescault 60 Ouzilly-Vignolles 10
Cenon-sur-Vienne 5 Oyré 22
Cernay 15 Paizay-le-sec 21
Châtain 31 Payré 51
Château-Garnier 35 Payroux 48
Château-Larcher 19 Persac 75
Châtellerault 384 Pindray 26
Châtillon 5 Plaisance 10
Chéneché 10 Pleumartin 42
Chabournay 31 Poitiers 622
Chalais 10 Port-de-Piles 4
Chalandray 38 Pouançay 6
Champagné-le-sec 6 Pouant 20
Champagné-Saint-Hilaire 52 Pouillé 19
Champigny-le-sec 35 Pouzioux 15
Champniers 21 Pressac 45
Chapelle-Bâton 22 Prinçay 16
Charrais 11 Queaux 74
Charroux 52 Quinçay 28
Chasseneuil-du-Poitou 37 Ranton 9
Chaunay 72 Raslay 5
Chauvigny 44 Roiffé 14
Chenevelles 18 Romagne 67
Cherves 24 Rossay 3
Chiré-en-Montreuil 24 Rouillé 61
Chouppes 19 Sèvres-Anxaumont 21
Cissé 25 Sérigny 22
Civaux 27 Saint-Benoit 39
Civray 56 Saint-Cassien 5
Claunay-en-Loudun 6 Saint-Chartres 9
Cloué 14 Saint-Christophe 10
Colombiers 32 Saint-Clair 11
Couhé 46 Saint-Cyr 15
Coulombiers 16 Saint-Gaudent 10
Coulonges 28 Saint-Genest-d'Ambière 38
Coussay 20 Saint-Georges-les-BX 38
Coussay-les-bois 31 Saint-Germain 28
Craon 15 Saint-Gervais-les-3-clochers 50
Croutelle 2 Saint-Jean-de-Sauves 33
Cuhon 18 Saint-Julien-l'Ars 23
Curçay-sur-Dive 14 Saint-Léger-de-Montbrillais 17
Curzay-sur-Vonne 30 Saint-Léomer 20
Dangé-Saint-Romain 17 Saint-Laon 2
Dercé 8 Saint-Laurent-de-Jourdes 14
Dienné 7 Saint-Macoux 26
Dissay 32 Saint-Martial 17
Doussay 24 Saint-Martin-l'Ars 34
Fleix 5 Saint-Martin-la-Rivière 27
Fleuré 17 Saint-Maurice-la-Clouère 35
Fontaine-le-Comte 19 Saint-Pierre-d'Exideuil 23
Frontenay-sur-Dive 8 Saint-Pierre-de-Maillé 60
Frozes 7 Saint-Pierre-les-Eglises 53
Gençay 24 Saint-Rémy-en-Montmorillon 22
Genouillé 38 Saint-Rémy-sur-Creuse 13
Gizay 11 Saint-Romain 45
Glénouze 2 Saint-Romain-sur-Vienne 11
Gouex 21 Saint-Sauvant 75
Guesnes 7 Saint-Sauveur 23
Haims 28 Saint-Savin 29
Ingrandes 30 Saint-Saviol 14
Iteuil 31 Saint-Secondin 44
Jardres 23 Sainte-Radegonde 2
Jaunay-clan 52 Saires 13
Jazeneuil 46 Saix 4
Jouhet 21 Salles-en-Toulon 26
Journet 53 Sammarçolles 21
Joussé 16 Sanxay 33
Lésigny 22 Saulgé 39
L'Isle-Jourdain 33 Savigné 53
La Bussière 27 Savigny-l'Evescault 17
La Chapelle-Montreuil 42 Savigny-sous-Faye 17
La Chapelle-Morthemer 14 Scorbé Clairvaux 52
La Chapelle-Moulière 10 Senillé 15
La Chapelle-Viviers 19 Sillars 35
La Chaussée 3 Smarves 27
La Ferrière-Airoux 15 Sommières-du-clain 43
La Grimaudière 11 Sossais 10
La Puye 35 Surin 11
La Roche-Posay 48 Targé 15
La Trimouille 58 Tercé 31
La Villedieu-du-clain 15 Ternay 7
Lathus 68 Thollet 23
Latillé 51 Thuré 65
Lauthiers 7 Thurageau 40
Lavausseau 24 Traon 1
Lavoux 27 Usseau 18
Le Bouchet 10 Usson-du-Poitou 84
Le Rochereau 31 Véniers 12
Le Vigeant 66 Vézières 21
Leigné-les-Bois 18 Varennes 7
Leigné-sur-Usseau 13 Vaux 46
Leignes-sur-Fontaine 22 Vaux-sur-Vienne 4
Lencloître 69 Vellèches 13
Les Ormes 32 Vendeuvre 84
Les Roches-Prémarie-Andillé 21 Verger-sur-Dive 5
Les Trois-Moutiers 17 Vernon 29
Leugny 20 Verrières 29
Lhommaizé 26 Verrue 21
Liglet 40 Vicq-sur-Gartempe 50
Ligugé 41 Villemort 10
Linazay 7 Villiers 11
Liniers 9 Vivonne 78
Lizant 19 Vouillé 41
Loudun 98 Voulême 17
Luchapt 36 Voulon 5
Lusignan 48 Vouneuil-sous-Biard 21
Lussac-les-Châteaux 34 Vouneuil-sur-Vienne 36
Magné 23 Vouzailles 19
Maillé 11 Yversay 4


Si vous souhaitez des informations plus précises, n'hésitez surtout pas à me contacter !

Plus que quelques semaines avant la publication des premiers billets, et encore plus de 2.000 poilus à recenser...